mercredi 29 juillet 2015

Silence ... On était cinq cent !

... Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort. Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port

Le samedi 27 juin, 10h, Stéphane Marie nous proposait une visite guidée de son jardin, situé dans le petit village de Saint Pierre d'Arthéglise, près de Barneville Carteret. Il en propose tous les mois, et je me disais qu'en juin on éviterait les vacanciers, qu'il n'y aurait pas trop de monde. Eh bien j'avais totalement tort! On arrive un peu avant l'heure, et j'ai vraiment été surprise par le nombre de personnes déjà présentes! Et on le voyait lui, surplombant cette foule venue en masse, déjà parti dans ses explications alambiquées! 



Enfin on démarre la visite du jardin, qui "n'est pas un jardin, c'est je prends, je laisse depuis 20 ans je suis content!" par son "jardin du matin" comme il l’appelle, surélevé par rapport à sa terrasse, d'où il se prend à rêver être sur son fauteuil d'orchestre. Il peut observer son carré de pelouse, doit-il l'organiser? Doit-il inventer un décor? 
Est-ce nécessaire de tondre? Oui, pour le plaisir que ça procure à l'oeil ! 



















Une sensation d'apaisement, de calme, se dégage de ce premier jardin. Les haies de buis le délimitent en dessinant un horizon, les plates bandes lui donnent un faux air de tapisserie. Derrière ces haies on aperçoit le bocage Normand, dans lequel se fond le ciel. Stéphane Marie veut perturber en mélangeant les dimensions, entraînant un rapport entre les petites et grandes choses, à l'image de son Guneta, parapluie-parasol du jardin, trônant fièrement au milieu de la haie. 

On passe ensuite à l'arrière de la maison, une longère, qui comporte une splendide véranda en fer forgé, ronde, et non rectiligne comme les vérandas modernes. Elle m'a vraiment fait penser à la serre du Château des Ravalet au niveau de ses formes arrondies. 


On continue la promenade vers le jardin qui a initialement servi au tournage de l'émission de France 5 "Silence ça pousse". 

Attention cependant "Il ne faut pas marcher dans l'herbe!" ;). 
Stéphane Marie a agrandi son jardin au fur et à mesure, chaque jardin représente un thème. Le jardin est désormais immense, selon lui, "La limite du jardin c'est le jardinier".
















L'aventure de l'émission a démarré en 1998 dans l'Yonne, et cela ennuyait fortement Stéphanie Marie de faire le déplacement pour les tournages, c'est pourquoi il a proposé son jardin. Au tout départ les émissions étaient tournées en voie off. Avec des mini haies de buis, ils avaient reconstitué "un petit jardin de Barbie", avec des dessins au sol à la manière de Versailles. 



En bref, une visite haute en couleurs et riche en anecdotes déjantées! Stéphane Marie nous a tous accueillis à bras ouverts le plus naturellement du monde, malgré le nombre que l'on était! A faire! 


Ne tardez plus ! Il reste encore 2 visites cet été : le vendredi 7 et le samedi 8 août à 10h, 14h30 et 16h30.

7 commentaires:

  1. Pourquoi "qui a servi initialement ?"
    Il sert toujours, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je voulais dire que c'est la toute première partie utilisée

      Supprimer
  2. Super, je suis ravie de voir des photos de son jardin en été (j'y était allée en avril). Toujours aussi bavard apparemment :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ton article qui m'avait donné envie d'aller visiter le jardin :) ! le même chat, le même café ... mais des couleurs différentes!

      Supprimer
  3. Excellent la visite! Je suis pas là en aout! Nul!
    http://ladiesandcroissants.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage surtout avec les 3 horaires proposés pour ce mois ! ça reporte à avril prochain du coup!

      Supprimer
  4. Coucou Julie,

    J'espère que tu vas bien. Quel joli jardin et comme j'aimerai en avoir un, même tout petit. Je vis en plein centre du vieux-Lille, donc pour l'instant je dois me contenter d'un petit balcon.
    Merci pour ta petite visite virtuelle et à bientôt. Des bisous! ♥

    RépondreSupprimer

Retrouvez French Caen Caen sur Instagram